Compétences transversales, relationnelles et comportementales : les soft-skills

Dans le système scolaire, on ne reconnaît que les compétences disciplinaires qu'on identifie, qu'on travaille, qu'on évalue et qu'on certifie. Pourquoi les compétences transversales, relationnelles et comportementales (qu'on appelle parfois soft-skills) ne sont pas  considérées comme les autres compétences ? Pourtant, à niveau de diplôme égal, ce sont elles qui feront toute la différence ? Quels soft-skills identifier ? Comment les développer ? Comment les évaluer ? Comment les reconnaître et les certifier ?














Commentaires